Dans la Ville lumière, l’appréhension de ne pas trouver une escort girl du pays du soleil levant semblerait être une obsession.

Une monomanie légitime lorsque l’on voit les beautés qui ont parcouru la route de la soie pour rejoindre la Capitale de l’amour. Paris possède de nombreux quartiers asiates. Dans le 13ème arrondissement, certaines accompagnatrices de charme ou geishas s’offriraient à leurs partenaires avec cette dévotion qui leur est propre. Pour trouver directement une authentique escort asiatique sur Paris, le mieux serait de se rendre dans le « Triangle de Choisy », entre l’avenue d’Ivry et le boulevard Masséna. Il s’agit là du point zéro de l’Asie en France, le « ghetto » fantasque à escortes chinoises pour le commun des libertins qui se laisseraient aller à des rêveries depuis son confortable canapé : escort asiatique paris lovely…

Les sirènes du soleil levant apporteraient une nouvelle touche à l’accompagnement. Une patte culturelle qui impacterait fortement les sensations de plaisir. En effet, alors que Dieu est mort en Occident, ce qui provoque le rejet de l’esprit en matière de sexualité, l’approche des moukères asiates serait beaucoup plus globale. Par des techniques fines de déni d’orgasme et de maîtrise pour retarder l’éjaculation, les escortes Chinoises sauraient orienter leurs hôtes vers un plaisir sexuel plus subtile qu’elles nomment « réveil des canaux énergétiques ». Les habituels préliminaires sont alors substitués par des exercices de Qi gong et de stimulation de la libido, à base de massage et d’acupuncture. Une approche de la sexualité propre aux Asiates. Une distinction est cependant nécessaire entre la volupté de l’Asie continentale, symbolisée par Pattaya (sulfureuse station balnéaire de Thaïlande) et la sexualité d’une escort-girl Japonaise à Paris. Alors que les libertines Cambodgiennes, Chinoises, Indiennes et Thaïlandaise se tournent vers une pratique plus spirituelle de réceptivité réciproque, l’escort girl Japonnaise semblent piétiner. Issues d’un peuple à l’origine du bukkake, des poupées gonflables blessées, du bondage, du frotteurisme et de nombreuses autres curiosités, il ne serait pas simple pour une geisha japonaise de s’adapter au désir normatif de l’Européen en visite dans l’arrondissement des Gobelins.

Il faut tout de même savoir que près de la moitié des femmes célibataires nippones de moins de 35 ans n’ont jamais eu de rapport sexuel. Un chiffre difficilement superposable avec le monde virtuel de l’escorting parisien. L’avantage serait qu’une escort asiatique conviendrait parfaitement aux hommes ayant développé des perversions. A contrario, l’Asie continentale connaîtrait une surconsommation du sexe qui impacterait directement les habitudes des escortes girls chinoises qui s’installeraient à Paris. Fortement perturbées par les politiques de l’enfant unique, les femmes seraient des objets de désirs importants. Ainsi, elles se sentiraient belles, respectées et pourraient offrir le meilleur d’elle-même, que ce soit à Paris ou ailleurs..